Un avenir incertain pour la filière de la canne à sucre des DROM-COM français

11 février 2019

Début février de cette année, la filière de la canne à sucre rend son bilan de l’année 2018. Tout comme les deux années précédentes, on observe une baisse de cette production de -1,1% alors que, paradoxalement, on note une hausse de +2% pour la production de rhum.

 

Pourquoi ?

 

L’une des raisons expliquant ce déclin : le climat.

Effectivement, durant les dix dernières années la production et le rendement on été fragilisés par les séries d’intempéries. Le taux de canne destinée à la production de rhum et de sucre est bien inférieur aux besoins. On estime un manque de 70 000 tonnes.

 

Une autre raison vient s’ajouter à ça : la réglementation sur les désherbants.

Les produits chimiques étant un réel danger pour la planète, l’Europe a décidé d’interdire l’utilisation de désherbant dans les productions agricoles. Cependant pour la filière de la canne à sucre cela pose problème puisque les herbes poussent très vite en raison du climat et aucune alternative assez efficace n’a été trouvée pour le moment.

Le directeur de la SICA, Eric Eugénie, s’exprime d’ailleurs à ce sujet en expliquant que la seule façon de lutter contre les mauvaises herbes est d’engager de la main d’œuvre pour le désherbage par précaution d’utiliser un produit interdit. Philippe André, directeur de la sucrerie de Galion, craint la fin de la filière si aucune alternative ne venait à être trouvée.

 

Conséquences de la disparition de la filière de la canne à sucre

 

Un impact à la fois économique mais également climatique.

L’économie, pour des raisons évidentes, sera affectée. Devoir importer des produits sans être en mesure de les produire coûtera encore plus cher au pays sachant que nous sommes 1er producteur de canne à sucre européen. Les acteurs de la filière, à tous les niveaux, devront retrouver un emploi. Les structures ne seront plus utilisées.

 

Pour ce qui est du côté environnemental, la canne à sucre est l’une des plantes produisant le plus d’oxygène et absorbant le plus de gaz carbonique au monde. En somme, une arme puissante contre la pollution atmosphérique.

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire
Il n'y a aucun commentaire, soyez le premier à en laisser un.